LA CLAVE

Publié le par RunRun Cuba

LA CLAVE :

 

Le terme « clave » est d'origine espagnole. On le rattache au terme "clavija", qui désignait les chevilles de bois utilisées tant en architecture qu'en construction navales pour maintenir les poutres entre elles. Ces chevilles de bois extrêment dur étaient souvent utilisées par les ouvriers dockers comme instrument de musique. Cette utilisation détournée est certainement à l'origine de la clave telle qu'elle est aujourd'hui fabriquée.
 
La clave (joué avec l’instrument que l'on appelle les « claves ») est une cellule rythmique qui consiste en une mesure « forte » contenant trois notes  et une mesure « faible » contenant deux notes.

S'il est possible de parler de dizaines de sortes de claves qui correspondent à autant de genres de musiques, à la base il y en a deux principales : la clave du « son » et celle de la « rumba ».
 

La « son clave » continue d'être le tape de clave le plus en vogue dans de nombreux styles de salsa contemporaine. Elle ne contient qu'une seule note syncopée, celle de la deuxième moitié du deuxième temps de la mesure à trois notes de la clave, laquelle est dite bombo.
 

La « rumba clave » contient deux notes syncopées; en plus du bombo, l'autre accent tombe sur la 2e croche du quatrième temps de la première mesure.
 

La clave sert de fondation à la plupart des rythmes de styles musicaux comme la salsa, la rumba, le son et la musique brésilenne. Les cellules instrumentales, les phrases mélodiques et même l'improvisation se résolvent autour d'elle. Cette relation unique de la clave par rapport à tous les autres instruments reste fixe. Ceci pour dire qu'une fois que la clave a commencé, elle ne s'arrête pas et elle ne s'inverse pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article